Centrale 100 MW Gorou Banda

Le Projet de construction de la Centrale Thermique 100 MW de Gorou Banda a été lancé officiellement le 04 Avril 2013, par Son Excellence El Hadj Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, Chef de l’Etat. La réalisation de ce projet d’envergure cadre parfaitement avec le volet infrastructures de l’ambitieux Programme de la Renaissance du Chef de l’Etat, qui a pour objectif de faire du Niger un pays émergent  à travers le développement de ses infrastructures, ainsi tendre vers son indépendance énergétique.

Quatre années plus tard, le Chef de l’Etat inaugure la plus grande centrale thermique jamais construite au Niger, le 02 Avril 2017. La dernière grande centrale électrique construite dans ce pays est celle de Goudel, d’une capacité de 20 MW et date du 15 avril 1986.

Gorou Banda produit pour sa première phase 80 MW. Le financement de la 2ème phase, acquis auprès de la BAD, permettra l’installation d’un 5ème groupe de 20 MW qui permettra à la Centrale d’injecter 100 MW au parc de production vieillissant de la Zone Fleuve.

La première phase de la construction de la Centrale 100 MW de Gorou Banda a coûté 75,495 milliards F CFA dont le financement est reparti comme suit :

  • BOAD/FDE : 50 milliards de FCFA ;
  • BID : 17,310 milliards de FCFA;
  • Etat du Niger : 8,185 milliards ;

La Centrale Thermique 100 MW de Gorou Banda, d’une superficie de 80 hectares sur un potentiel aménageable de 324 hectares, est situé au sud de Niamey sur la RN 27 (route de Say), à environ 5 km du Rond-Point Rive Droite, au niveau du village de Gorou Banda.

Son objectif est d’améliorer les conditions de vie des populations nigériennes de la Zone Fleuve (Dosso, Niamey et Tillabéry), tout en accroissant le taux de satisfaction de la demande d’électricité par l’atténuation des délestages d’électricité.

Les plus hautes autorités de l’Etat soucieuses de l’aboutissement de ce vaste chantier, et sachant combien il est précieux pour la population du Niger ont tour à tour, effectué des visites pour constater, l’état d’avancement des travaux de la pose de la première pierre jusqu’à l’inauguration.

Sachant combien l’exécution d’un tel projet demande des efforts et de la patience, lors des dfférentes visites des hautes autorités et des représentants du peuple, ils n’ont pas manqué d’encourager l’Agence d’Exécution du Projet et la NIGELEC qui ont fortement contribué à l’aboutissement de ce vaste projet qui aujourd’hui produit des résultats satisfaisants.

Les Régions de Tillabéry et Niamey sont actuellement à l’abri de longues coupures, en cas d’indisponibilité de la principale source d’électricité qui est la Ligne d’Interconnexion 132 kV reliant Kirnin Kebbi à Niamey. Le Poste 132/66/20 kV de Dosso, actuellement en plein travaux d’extension et de renforcement permettra aussi de sécuriser l’alimentation de la Région de Dosso à partir de la Centrale de Gorou Banda.

LE POSTE 132/66/20 kV

Une des composantes du Projet Gorou Banda est le Poste 132/66/20 kV qui  actuellement, permet d’évacuer l’énergie produite à partir de la Centrale de Gorou Banda. Il est prévu une extension du Poste à la tension 330 kV à travers le projet WAPP de construction d’une ligne 330 kV Birnin Kebbi – Niamey. Il recevra également une Ligne 330 kV en provenance de la centrale à charbon de Salkadamana et une Ligne 132 kV en provenance du Barrage Hydroélectrique de Kandadji.

AUTRES PERSPECTIVES

Le Site de Gorou Banda accueillera dans un futur proche deux centrales solaires et un compartiment centrale à cycle combiné.

Maquette de la Centrale 100 MW de Gorou Banda

 ;
SOCIÉTÉ NIGÉRIENNE D’ÉLECTRICITÉ